ESTEI Bordeaux - École Supérieure des Technologies Électronique, Informatique et Infographie

École Supérieure des Technologies Électronique, Informatique et Infographie

L'ESTEI, c'est aussi des formations dédiées aux professionnels souhaitant se perfectionner sur les dernières innovations.

Validation des Acquis de l'Expérience

Au sein de nos locaux, nous vous proposons d'obtenir nos diplômes de niveau ingénieur par la voie de la formation continue ou de la validation des acquis de l'expérience.

Ce dispositif permet d'obtenir nos certifications inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

 

Généralités

Ce dispositif s'adresse à toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins trois ans d’expérience en rapport direct avec la certification visée.

La VAE est avant tout une procédure de vérification, d’évaluation et d’attestation des compétences du candidat, par un jury. Elle nécessite par conséquent la production d’un véritable travail de description des compétences acquises en rapport avec le titre, le diplôme ou le certificat de qualification demandé.

Le dispositif prévoit un accompagnement facultatif mais fortement recommandé. Si cet accompagnement est généralement payant selon la situation du candidat à la VAE (salarié, demandeur d’emploi, agent public...) différentes sources de financement peuvent être mobilisées (entreprise, administration, Pôle Emploi, Région...).

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge.

Vous pouvez obtenir des informations détaillées sur le site officiel www.vae.gouv.fr.

 

Procédure

En premier lieu, le candidat doit prendre contact avec notre établissement pour connaître la procédure et les modalités d’accès à la certification par la voie de la VAE. Suite à cette prise de contact, le candidat reçoit un dossier de recevabilité (livret n°1) à compléter pour une étude de la demande de VAE. Un entretien individuel avec le responsable de la VAE est possible. Des frais de dossier de 200 euros sont à régler pour l'étude de la candidature. Le candidat ne peut déposer qu'une seule demande par certification au cours de la même année civile.

Après examen du dossier de recevabilité et entretien, il sera transmis au candidat un avis de recevabilité, dans un délai de deux mois maximum. L'absence de réponse au terme des deux mois vaut refus. La recevabilité administrative de la demande ne préjuge en rien de la décision finale du jury. En cas de recevabilité, le comité pédagogique autorise le candidat à poursuivre la démarche VAE, et le livret n° 2 lui est envoyé après réception d’un règlement de 600 euros nécessaire pour l’organisation du jury final de validation.

Le livret de VAE n°2 vise à démontrer que le candidat a, par son expérience professionnelle acquis les compétences nécessaires pour obtenir la certification. Pour l’élaboration de ce dossier, le candidat peut demander un accompagnement méthodologique à la description et à l’analyse de l’expérience. Cet accompagnement permet l’identification, la structuration et la valorisation des compétences acquises en vue de la présentation devant le jury. Cet accompagnement est payant, mais non obligatoire.

Lorsque le livret de VAE n°2 est constitué, le candidat doit l’envoyer en 3 exemplaires sous enveloppe recommandée avec accusé de réception au responsable VAE de l’ESTEI. Le candidat sera alors convoqué à l’entretien avec le jury de validation dans un délai de 6 mois maximum en fonction de la date de réception du dossier. Sachant que l’ESTEI réunit 2 jurys de validation par année scolaire (février et septembre).

Le jury est composé d’enseignants et de professionnels. Il évalue sur la base du dossier présenté et des documents fournis par le candidat, la recevabilité de la demande de VAE.

Le candidat est reçu en entretien pour présenter oralement son parcours et répondre aux questions du jury. La vérification des acquis de l’expérience se fera aussi par une mise en situation professionnelle lors de cet entretien.

Après l’entretien avec le candidat, le jury délibère et décide d’attribuer tout ou partie de la certification, ou bien d’en refuser l’attribution.

Dans le cas d'une validation partielle, il sera spécifié au candidat le cursus nécessaire à effectuer pour compléter ces compétences afin de présenter un nouveau dossier. On peut obtenir ces compléments de compétences soit par l'expérience ou par la formation dans l'organisme de votre choix, ou au sein de notre établissement. Dans ce dernier cas, le coût de la formation sera calculé au prorata du nombre d'heures suivies pour compléter vos compétences.

Dans le cas d'une recevabilité totale, le candidat recevra le titre pour lequel il a effectué sa demande.

Dans le cas d'un refus de validation, le candidat reçoit du jury un avis présentant les compétences, expériences ou connaissances qui restent à acquérir pour l’obtention du titre.

Sachant que notre cursus de niveau ingénieur se réalise sur trois années scolaires en formation initiale, la procédure d’acquisition et de validation de nouvelles compétences peut durer entre 12 et 36 mois.

Vous pouvez télécharger le livret n°1 pour le titre : "Chef de projet multimédia" ou "Chef de projet Systèmes Embarqués".